13.03.2018, 17:00

La peine glisse sur leur sourire

Abonnés
chargement
1/2  

 13.03.2018, 17:00 La peine glisse sur leur sourire

Arzier Fêtant leurs cinquante ans de mariage, Roger et Antoinette Baudat, parents de deux enfants décédés, choisissent de continuer à vivre.

Dans un petit chalet enseveli sous la neige, le poêle ronfle  dans un coin et une marionette joue sur sa balançoire. Antoinette Baudat arrive avec un gâteau. «Je vous préviens, je vais sûrement pleurer».

Le 8 mars, ils ont fêté leurs cinquante ans de mariage avec son mari, Roger Baudat. Un événement qui devrait être fêté dans la joie d’une famille réunie. Mais il n’en sera pas ainsi. Le couple Baudat a en effet perdu ses...

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top