31.05.2019, 13:31

Crash de Gland: l’aérodrome de Prangins orphelin de son chef de place

Premium
chargement
Daniel Girardet, l'été dernier, et son fameux autogire rouge.

DRAME Le crash survenu jeudi en fin d’après-midi, à Gland, a coûté la vie à Daniel Girardet, responsable de la place de vol. L’aérodrome de Prangins a perdu l’un de ses piliers.

Dans le ciel de La Côte, il passait rarement inaperçu. De par sa couleur rouge vif mais surtout son aspect, sorte d’ULM croisé à un hélicoptère. C’était l’autogire de Daniel Girardet, dont il n’était pas peu fier. L’engin comme l’aéro-club de Prangins se retrouvent aujourd’hui orphelins: le pilote, chef de l’aérodrome depuis 13 ans, a trouvé la mort dans le Crash de l’avion de tourisme...

À lire aussi...

PRANGINSL'aérodrome de Prangins fait voler la région depuis 70 ansL'aérodrome de Prangins fait voler la région depuis 70 ans

Paléo 2018''Paléo Airline'' ou le privilège de découvrir le festival autrement''Paléo Airline'' ou le privilège de découvrir le festival autrement

AVIATIONAérodrome de Prangins: ça plane pour le nouveau chef de placeAérodrome de Prangins: ça plane pour le nouveau chef de place

Top