09.10.2019, 15:11

Violences conjugales: tollé autour d’une pub belge violente et sexiste

chargement
La pub de la friterie belge a de quoi choquer.

bad buzz Une femme frappée par un homme car elle ne lui apporte pas le hamburger demandé, c’est la trouvaille «nauséabonde» et «irresponsable» d’un publiciste pour vendre son produit. Un clip qui a suscité un tollé en Belgique.

Comme le titre le site belge 7sur7, «La dernière publicité pour le Bicky Burger ne passe pas». Hier mardi, une marque de friterie belge a lancé sa dernière campagne de pub qui a immédiatement suscité un tollé (calculé?). Dans le clip inspiré des comics des années 60, on voit un homme asséner un coup de poing à une femme parce qu’elle lui apporte un faux Bicky.

Les réactions outrées et prévisibles se sont déversées sur les réseaux sociaux. Consommateurs et politiques la jugent «nauséabonde» et «irresponsable», sur fond de mobilisation contre les violences conjugales.

 

 

 

Quelque 300 plaintes ont été recensées depuis mardi par le Conseil de la publicité, l’organe disciplinaire du secteur en Belgique, a indiqué sa directrice Sandrine Sepul mercredi matin à l’AFP. 

De nombreux responsables politiques, femmes en tête, sont aussitôt montés au créneau. La secrétaire d’Etat bruxelloise en charge de l’Egalité des chances, Nawal Ben Hamou (PS), veut déposer plainte auprès du Jury d’éthique publicitaire.

 

 

Même démarche du côté de Christie Morreale, ministre wallonne pour l’Egalité des chances et vice-présidente du gouvernement wallon, qui tient à rappeler qu’environ «une femme sur quatre subira des violences pendant sa vie, certaines d’entre elles en mourront».

 

 

La publicité a depuis été retirée. 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

ANNONCESTwitter: données personnelles utilisées pour de la publicitéTwitter: données personnelles utilisées pour de la publicité

SexismeInde: le sexisme tue 239'000 petites filles par annéeInde: le sexisme tue 239'000 petites filles par année

PétitionRussie: 650’000 personnes signent une pétition pour exiger une loi contre les violences domestiquesRussie: 650’000 personnes signent une pétition pour exiger une loi contre les violences domestiques

503 Service Unavailable

Error 503 Service Unavailable

Service Unavailable

Guru Meditation:

XID: 1464619057


Varnish cache server

Top 503 Service Unavailable

Error 503 Service Unavailable

Service Unavailable

Guru Meditation:

XID: 1464619057


Varnish cache server