13.11.2019, 08:27

Sunrise renonce au rachat d’UPC Suisse: une débâcle à plusieurs dizaines de millions de francs

chargement
Sunrise n'a fait aucune déclaration pour l'instant.

Télécommunications La transaction ratée entre Sunrise et UPC Suisse va coûter des millions au n°2 helvétique des télécommunications. Tout d’abord une amende qui s’élève à 50 millions de francs. Mais ce n’est pas tout.

Sunrise, le numéro deux helvétique des télécommunications, abandonne son projet de rachat d’UPC Suisse. L’opérateur a notifié le propriétaire d’UPC, l’américain Liberty Global, a fait savoir ce dernier mardi soir. Selon le contrat d’acquisition, Sunrise devra verser une pénalité de 50 millions de francs.

Mais ce n’est pas tout. Selon le Blick, le coût de cette transaction ratée s’élève en réalité à 125 millions de francs. A l’amende, il faut ajouter les frais d’abonnement, ceux de conseil et de procédure, ainsi que les montants déjà engagés dans l’opération, ce qui représente au total entre 70 et 75 millions de francs, a calculé le média alémanique.

Un nouvel arrangement espéré

Liberty Global espère encore trouver un nouvel arrangement pour sa filiale. Dans son communiqué, l’entreprise indique qu’elle a l’intention de poursuivre les discussions avec le conseil d’administration de Sunrise et son principal actionnaire Freenet, qui s’était farouchement opposé à la prise de contrôle prévue d’UPC.

Liberty Global soutient qu’une éventuelle reprise apporterait une valeur ajoutée considérable aussi bien aux actionnaires qu’aux consommateurs suisses.

UPC a pris acte de l’annonce de Sunrise. L’opérateur poursuivra la mise en oeuvre de son plan de croissance et investira dans le développement de ses produits ainsi que dans l’extension de son infrastructure de réseau câblé, indique Severina Pascu, CEO d’UPS Suisse, citée dans le communiqué.

Revenus et rentabilité en progression pour Sunrise

Sunrise n’a fait aucune déclaration pour l’instant. L’entreprise a présenté ce mercredi matin ses derniers résultats trimestriels. 

Etoffant sa clientèle, Sunrise a poursuivi sa croissance au 3e trimestre 2019. Le numéro deux helvétique des télécommunications, qui a vu ses revenus légèrement progresser, a fortement accru sa rentabilité, son bénéfice net s’envolant en l’espace d’un an de plus de moitié (+51,7%) à 48 millions de francs.

Le résultat d’exploitation avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (Ebitda) a pour sa part affiché une croissance nettement moins forte, progressant néanmoins de 13% à 175 millions de francs, écrit mercredi l’opérateur établi à Zurich. Sans tenir compte de l’adoption de la norme comptable IFRS 16, la hausse s’est inscrite à 5,5%.

Fronde des actionnaires

Face à la fronde des actionnaires, Sunrise avait annoncé le 22 octobre l’annulation de l’assemblée générale extraordinaire prévue le lendemain, qui devait se prononcer sur l’acquisition. Les actionnaires de l’opérateur établi à Zurich devaient voter sur une augmentation de capital de 2,8 milliards de francs afin de financer une partie des 6,3 milliards prévus pour la transaction.

A lire aussi : Face à l’opposition au projet, Sunrise abandonne le rachat d’UPC

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Feu vertTélécommunications: Sunrise pourra reprendre UPC Suisse sans conditionTélécommunications: Sunrise pourra reprendre UPC Suisse sans condition

sous la loupeTélécommunications: la Commission de la concurrence va examiner le rachat d'UPC par SunriseTélécommunications: la Commission de la concurrence va examiner le rachat d'UPC par Sunrise

TéléphonieTélécommunications: Swisscom vainqueur du dernier test de réception mobile, devant Sunrise et SaltTélécommunications: Swisscom vainqueur du dernier test de réception mobile, devant Sunrise et Salt

Top