11.04.2017, 00:01  

TCGG décroche la première place et jouera la promotion

Abonnés
chargement
Daniela Bodog et les Trélésiennes ne sont plus qu’à un succès de la 2eligue.

 11.04.2017, 00:01   TCGG décroche la première place et jouera la promotion

3E LIGUE DAMES - Victorieuses à trois reprises en l’espace de sept jours, les joueuses de Grand-Champ joueront la montée en 2e ligue.

En bonne position après son succès face à son concurrent direct Lausanne-Ville/Cugy le 1er avril, TCGG a définitivement validé son billet pour la finale de promotion après ses deux succès face à Lancy (32-20) et sur le parquet de Vallée de Joux (19-26). Les protégées de Philippe...

En bonne position après son succès face à son concurrent direct Lausanne-Ville/Cugy le 1er avril, TCGG a définitivement validé son billet pour la finale de promotion après ses deux succès face à Lancy (32-20) et sur le parquet de Vallée de Joux (19-26). Les protégées de Philippe Morin jouera leur avenir en 2e ligue face aux Zurichoises d’Unterstrass.

«Les joueuses commencent vraiment à progresser, se réjouit le technicien glandois. Contrairement aux joueurs de l’équipe masculine, elles arrivent à appliquer en match ce que je leur demande de faire à l’entraînement.»

Le match contre Lancy, disputé mercredi dernier, a vite tourné en faveur des joueuses de La Côte, ceci en dépit d’une défense un peu trop peureuse, heureusement compensée par un belle prestation en attaque. Des vertus une nouvelle fois mises en avant samedi au Sentier, pour le dernier match de la saison régulière qui a vu les handballeuses de La Côte effectuer une véritable démonstration offensive, conjuguant décalages habiles et rapides contre-attaques pour s’adjuger une ultime victoire synonyme de première place au classement et de l’accession à la rencontre la plus importante de leur saison: le barrage pour la promotion en 2e ligue.

A Gland pour la gloire

Premier signe encourageant: suite à un tirage au sort qui leur a été favorable, les pensionnaires de Grand-Champ joueront le match à domicile à une date, le 29 avril, qui reste encore à confirmer. Un bon moyen de se rassurer avant de sauter dans l’inconnu...

«Unterstrass est une équipe que nous ne connaissons pas, concède Philippe Morin. Je suis quand même allé sur Internet pour essayer de repérer leurs meilleures joueuses, parmi lesquelles figure la meilleure marqueuse de leur groupe. Ça a l’air très fort...»

Faute d’avoir pu superviser les Zurichoises durant la saison, c’est donc sur les forces et faiblesses de ses joueuses que le technicien lémanique va mettre l’accent lors de la préparation. «Principalement sur les faiblesses, précise l’intéressé. Notamment sur deux points bien précis: la montée de balle – qui se fait actuellement de manière beaucoup trop latérale et où il va falloir mettre plus de profondeur – et les penalties. Dans cet exercice, nous avons trop de déchet et ce sont des buts qui peuvent faire la différence. Il faut donc que je trouve une spécialiste.»arda


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top