29.08.2017, 07:14  

L'iPhone détrôné par ses concurrents en Suisse

chargement
Toutes marques confondues, le smartphone continue d'avoir la cote en Suisse. Actuellement, 93% des Suisses en possèdent un.

 29.08.2017, 07:14   L'iPhone détrôné par ses concurrents en Suisse

Télécommunications - En Suisse, le smartphone d'Apple a été dépassé par ses concurrents qui représentent désormais 55% du marché.

Les Suisses délaissent l'iPhone au profit des appareils concurrents fonctionnant sous Android. Selon un sondage de comparis.ch, la part de marché du smartphone d'Apple est tombée à 41%, contre 54% il y a encore un an.

Ces dernières années, plus d'un téléphone sur deux était un iPhone, relève le comparateur en ligne dans un communiqué publié mardi. La part des appareils sous Android, le système d'exploitation de Google, est passée à 55%, alors qu'elle se situait encore à 42% il y a un an.

Le manque de nouveautés dans le design de l'iPhone expliquerait cette baisse, selon les experts de comparis.ch. Alors que les fans d'Apple attendent des innovations, les concurrents de la marque à la pomme ont lancé des écrans sans bordure qui semblent avoir conquis les utilisateurs.

Toutes marques confondues, le smartphone continue d'avoir la cote en Suisse. Actuellement, 93% des Suisses en possèdent un, selon comparis.ch. Près de la moitié change d'appareil tous les deux ans et 10% une fois par année.

Le sondage a été effectué au premier semestre 2017. Il a interrogé 1043 personnes dans toutes les régions de la Suisse.

ATS

À lire aussi...

DangerHonolulu: interdiction de traverser la rue en consultant son smartphoneHonolulu: interdiction de traverser la rue en consultant son smartphone

SondagePeu de Suisses utilisent leur smartphone pour payer leurs achatsPeu de Suisses utilisent leur smartphone pour payer leurs achats

EnfantsLes smartphones sont mauvais pour le développement du langage de votre bébéLes smartphones sont mauvais pour le développement du langage de votre bébé

SantéCaméra, flash, micro: le smartphone bientôt l'assistant de votre médecinCaméra, flash, micro: le smartphone bientôt l'assistant de votre médecin

Top